ECRIVEZ-NOUS

61 rue Borie 

33300 BORDEAUX

contact@comunmardi.com

'' Com'Un Mardi se serait peut-être arrêtée à un lundi si il n’y avait pas eu les clients, les partenaires, les pairs, les institutionnels. Ce sont ces échanges qui font toute la richesse de la communication et de Com'Un Mardi ''
 
Valentine Guelman, fondatrice de Com'Un Mardi

NOTRE METHODE

Ecouter - penser - faire - Evaluer

"Non, on ne pisse pas dans un violoncelle !"

1.Ecouter

Puisque “écouter les autres, c’est encore la meilleure façon d’entendre ce qu’ils disent“ (Pierre Dac), tout commence par l’écoute : vous écouter, vous et votre organisation, écouter vos besoins, vos publics, votre environnement, écouter votre communication, vos contraintes : c’est notre façon de faire connaissance de façon active. Tout part de vous, rien ne peut se faire sans cette prise de contact.

2.PENSER

Forts de cette “collecte“ d’informations étayée par notre veille, nous sommes alors en mesure de vous livrer nos premières réflexions en matière d’axes stratégiques. Nous ajustons alors avec vous nos propositions pour qu'elles deviennent les vôtres et que notre méthodologie s’adapte à vous en termes d'objectifs et de réalisation.

Penser vient du latin “pensare“ qui signifie peser, juger. Et c’est bien de cela dont il s’agit, prendre la mesure de ce que vous êtes, vous apprécier au plus juste pour vous préconiser la meilleure solution.

3.FAIRE

La stratégie étant définie, sa mise en mots et en images devient évidente. C’est l’heure du choix des moyens pour faire vivre votre communication. En interne comme en externe, online ou offline, nous assurons la réalisation et le suivi de production de vos outils de communication. Nos honoraires sont établis sur la base du temps passé et les prestations confiées à nos partenaires peuvent vous être facturées directement sans marge appliquée.  

4.EVALUER

Michel Audiard disait “la vérité n’est jamais amusante sinon tout le monde la dirait“ ! Évaluer la stratégie et les actions préconisées, c’est avant tout accepter l’humilité et la remise en question. Et c’est surtout évaluer qualitativement et/ou quantitativement l’efficience de la communication tout en ayant précisément défini ce que l’on mesure, selon quels critères et avec quels indicateurs.